LIQUIDATION. Le tribunal de Nanterre a tranché, en prononçant la liquidation du groupe Geoxia, spécialisé dans la construction de maisons individuelles. Aucune solution de reprise n'a pu être trouvée pour l'entité qui avait été placée en redressement judiciaire. Le ministère de l'Économie, contacté par Batiactu, va réagir pour soutenir les ménages et les salariés concernés.


Mauvaise nouvelle pour les clients du groupe Geoxia : la société vient d'être mise en liquidation par le tribunal de Nanterre, ce 28 juin 2022 au matin, sauf les usines Phénix. L'entité détenait, pour rappel, les marques Maisons Phénix, Maison Familiale, Maison Castor, Maison Briot, Phénix Évolution et Évolutiv'Habitat. Près de 1.200 salariés se retrouvent donc sur le carreau, et 1.600 chantiers sont interrompus. Un potentiel drame pour de nombreux ménages qui avaient consacré leurs économies à un projet.

 

"Terminer la production nécessaire"

 

Contacté ce 28 juin par Batiactu, le ministère de l'Économie assure toutefois qu'il financera "la poursuite d'activité des usines Phénix le temps de terminer la production nécessaire pour les chantiers Phénix qui sont ouverts". Une décision qui, assure Bercy, "va faciliter la finalisation des chantiers et donc limiter les retards pour les clients".
Il vous reste 63% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp