Après avoir fêté son bicentenaire en 2016, la Caisse des dépôts (CDC) a enregistré un bond de 30% de son bénéfice l'an dernier à 1,8 milliard d'euros. Seule ombre au tableau : le volume total des nouveaux prêts octroyés a fléchi à 17,3 milliards d'euros contre 21,1 milliards en 2015. Précisions.

Un an après avoir célébré son bicentenaire au Grand Palais, à Paris, la Caisse des dépôts (CDC) vient de voir son résultat bondir grâce à un bénéfice net en 2016 en hausse de 30% à 1,8 milliard d'euros. Un résultat essentiellement tiré par la progression des contributions de ses filiales, a signalé un communiqué de la CDC publié jeudi 30 mars 2017. Depuis fin 2015, les plans stratégiques des filiales de la CDC "ont été renouvelés, modifiés ou adaptés" avec l'objectif "d'en faire des champions nationaux", a souligné Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des Dépôts. Poursuivant sa politique de rotation du portefeuille de participations, l'institution a dégagé l'an dernier 1,25 milliard d'euros de plus-values au travers de six cessions, la principale ayant été la vente d'une partie des actions Veolia Environnement pour un montant total de 456 millions d'euros, a-t-il détaillé.

 

En revanche, le bénéfice net du pôle Fonds d'épargne, qui gère les encours centralisés du Livret A et du Livret de développement durable (LDD), est "un peu en retrait à 1,3 milliard d'euros", contre 1,08 milliards d'euros en 2015, en chutant à près de 621 millions d'euros. Une situation qui n'inquiète pas la CDC. Cette dernière par la voie d'Olivier Mareuse, directeur du Fonds d'épargne estime que "son niveau était alors tout à fait exceptionnel, (…) le bénéfice avait été gonflé en 2015 par des reprises de provisions et des plus-values conséquentes."

 

109.000 logements sociaux construits en 2016

 

En 2016, le volume total des nouveaux prêts octroyés a fléchi à 17,3 milliards d'euros contre 21,1 milliards en 2015. Parmi eux, les prêts dédiés au logement social et à la politique de la ville ont atteint 14,3 milliards d'euros, un niveau en retrait après trois années successives de records historiques, souligne la CDC. Au final, ces crédits ont ainsi permis de financer la construction ou l'acquisition de 109.000 logements sociaux, ainsi que la réhabilitation de 311.000 logements sociaux.

 

"L'Etat ne nous aide pas, ne nous finance pas, ne nous subventionne pas mais il en est le principal bénéficiaire", a également rappelé le directeur général de la Caisse. Au titre de 2016, l'institution lui a versé 1,6 milliard d'euros, hors imposition des filiales.

 

Financer près de 150.000 réhabilitations et 20.000 constructions supplémentaires grâce aux prêts de haut de bilan

 

Quant aux prêts de haut de bilan accordés par la CDC aux bailleurs sociaux pour les aider à financer la rénovation des logements, les négociations se poursuivent afin que les premières conventions puissent être signées en 2017 et 2018, actant donc le déblocage des prêts. Annoncés par le président de la République, au mois de janvier 2016, les prêts de haut de bilan ont été mis en place le 31 mai 2016 par Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, avec Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des Dépôts (CDC), et Jacques Chanut, président d'Action Logement. L'objectif du dispositif est de taille, a rappelé Pierre-René Lemas : financer 150.000 réhabilitations de logements et 20.000 constructions supplémentaires d'ici à 2019.

 

Pierre- René Lemas souhaite poursuite ses réformes jusqu'en 2019

 

A l'issue de la présentation du bilan financier de 2016, l'ancien secrétaire général de l'Elysée aux côtés de François Hollande, Pierre-René Lemas a souligné qu'il atteindra l'âge légal de la retraite préfectorale en août prochain alors que son mandat court en théorie sur cinq ans. "Je souhaite pouvoir continuer d'exercer mon mandat parce que j'ai prévu de manière assez méthodique de réformer et de me projeter sur la Caisse des dépôts de demain sur un programme de cinq ans", a-t-il précisé. Seul le nouveau président de la République pourra trancher en mai prochain sur son avenir.

 

Signature d'un accord entre la Caisse des dépôts et le Plan de transition numérique du bâtiment

 

Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local de la Caisse des dépôts a signé ce mercredi 29 mars, à l'occasion du salon Bim World, un accord avec Bertrand Delcambre, président du Plan de transition numérique du bâtiment (PTNB). La Caisse des dépôts entend ainsi accentuer son action d'investisseur avisé d'intérêt général en participant au développement de la transition numérique dans le secteur, par le biais d'investissements ciblés, pour lesquels le PTNB pourra assurer le rôle de conseiller technique, notamment dans des projets d'infrastructures et de services numériques. L'accord prévoit ainsi notamment le fait d'étudier comment les projets qui seront identifiés s'inscrivent dans leur stratégie commune.

 

actionclactionfp