POLITIQUES FONCIÈRES. L'Unam et la FNScot ont mis au point un simulateur permettant aux collectivités de "spatialiser les besoins en foncier" en fonction du besoin en logements et d'objectifs de densification. Selon leur analyse, aucun scénario ne permettrait de satisfaire tous les besoins en logements.


Inquiets de l'objectif du projet de loi Climat et résilience de diviser par deux, sur les dix prochaines années, le rythme d'artificialisation des sols, les aménageurs, rassemblés au sein de l'Unam, et la Fédération nationale des Scot, ont mis au point un outil de simulation. Adressé aux collectivités, il permet de "spatialiser les besoins en foncier à partir d'une territorialisation des besoins en logements et d'objectifs de densification du tissu urbain existant". Ils l'ont présenté lors d'un colloque, le 29 juin. La situation est d'autant plus urgente, préviennent-ils, que les élus auront six ans, en l'état actuel du texte - la commission mixte paritaire doit se réunir le 12 juillet - pour mettre en compatibilité les documents de planification et réduire par deux le rythme de l'artificialisation de sols sur leur territoire.

 

"Dans ce contexte, élus et opérateurs locaux doivent rapidement trouver des solutions pour supporter la contrainte Zan [Zéro artificialisation nette] et se questionner sur le futur de la construction et de l'aménagement en France", défendent les concepteurs du simulateur. L'outil doit permettre aux élus de tester si la réduction par deux du rythme de l'artificialisation est "compatible avec leur projet politique et les efforts déjà consentis en matière de gestion économe du foncier à laquelle ils souscrivent tous".

 

Les territoires les plus peuplés n'atteindront pas leurs objectifs de construction

 

Il vous reste 60% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp