PROJET. Le promoteur Giboire vient d'obtenir le permis de construire de cette tour de 17 étages, sur une parcelle de Nantes Métropole. Le bâtiment, dessiné par l'architecte Lina Ghotmeh, comprend 68 logements, une piscine municipale. Son rooftop a lui été abandonné, devant les contestations des riverains.


Le lieu est mythique à quelques encablures de la gare de Nantes. Le stade Marcel Saupin, théâtre des exploits du FC Nantes jusqu'en 1983, et dont le terrain et une seule tribune ont été conservés. Il y a cinq ans, Nantes Métropole lançait un appel à projets, pour aménager cet îlot de 2 280 m² qui le jouxte. L'actif groupe rennais Giboire (302 salariés, 130 millions de chiffre d'affaires) l'emporte, avant que ne soit désigné l'atelier Lina Ghotmeh Architecture, en 2021.

 

"L'objectif initial est d'améliorer l'offre de logements. Avec une production qualitative sur un emplacement remarquable à la confluence de la Loire et de l'Erdre. Il s'agit aussi de 'reboucher' le denier côté du stade Marcel Saupin, un site en déshérence depuis des années, avec toujours un volet sportif", contextualise à Batiactu
Il vous reste 75% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp