CORONAVIRUS. La Fédération nationale des travaux publics a interrogé ses adhérents entre le 23 et le 26 mars 2020. L'objectif : établir un premier état des lieux des conséquences de la crise sanitaire et recenser les préoccupations des entreprises.

Dans quelle proportion les entreprises de travaux publics sont-elles impactées par la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 ? Quelles sont leurs principales problématiques ? Dans quelle mesure ont-elles recours ou non au chômage partiel ? Pensent-elles pouvoir mettre en place des conditions sanitaires suffisantes pour reprendre leurs chantiers tout en garantissant la sécurité de leurs salariés ? ...
Il vous reste 88% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction