Troisième étape du process de l'usine BMI de Verberie : l'étuvage, qui sert à accélérer la prise du béton. Pendant huit heures, les tuiles sont étuvées à une température maximale de 60°C et avec un taux d'humidité le plus élevé possible. De l'eau chauffée par gaz est utilisée pour ce traitement, car sinon le béton risquerait de se fissurer. Le site compte une quinzaine d'étuves, chacune étant en mesure de contenir 3.780 tuiles. Toutes les 45 minutes, celles-ci sont remplacées par de nouvelles pièces en attente d'étuvage. A noter : aucun four n'est utilisé au cours de ce process, car les tuiles béton, a contrario des tuiles terre cuite, n'ont pas besoin d'être cuites.

 

Au final, une tuile peut donc être conditionnée huit heures après sa fabrication. Les pièces sont alors séparées de leurs moules. Le conditionnement s'effectue avec des "small packs", l'ajout d'une housse permettant le maintien et la protection de la tuile. En une heure, jusqu'à 45 palettes peuvent ainsi être remplies, mais un rack ne quitte pas le site avant au moins huit jours, car le béton est encore amené à se densifier et à se compacter pendant ce laps de temps. Les rejets du process d'extrusion sont quant à eux réutilisés en étant renvoyés en amont de la chaîne.

actioncl