L'architecte a choisi Eiffage Construction Grand Projets pour démolir toutes les façades. Pour rappel, Valode & Pistre a ainsi choisi de garder la structure originelle en béton armé caractéristique des années soixante-dix. Mais les architectes ont souhaité offrir à l'ouvrage une seconde vie grâce à de larges baies vitrées et une couverture en voile de verre.

 

"En effet, seule la structure en béton a été conservée, nous précise Jean Pistre. La façade principale au nord est désormais largement vitrée. Et nous avons aussi découpé 5.000 m² de toiture pour créer des sheds qui apportent de la lumière naturelle rendue homogène grâce à la pose de déflecteurs."

 

Façades ravalées et lasurées

 

Les façades ont aussi été ravalées et lasurées. L'intérieur a été entièrement repensé. Quant à la terrasse D4, elle est sur le point devenir un véritable lieu de vie avec, outre la rénovation du parking et des locaux techniques, la création d'une verrière et de jardins ouverts au public.

 

Bien entendu, qui "dit réhabilitation dit conformité aux nouvelles normes de sécurité et d'efficacité énergétique. Une fois rénové, le pavillon 7 présentera une réduction considérable de la dépense énergétique, ainsi que de ses consommations d'eau et de chaleur", nous signale-t-on chez Valode & Pistre.

actioncl