Une autre innovation d'Hekla réside dans sa façade : composée de quelques 14 kilomètres de brise-soleil, celle-ci contribuera à réguler thermiquement l'édifice et ainsi à limiter sa consommation énergétique, notamment pour l'air climatisé. Conçue pour accueillir 5.800 usagers, la tour parvient de cette manière à concilier esthétique, efficacité énergétique et confort d'utilisation. "Nos premières recherches sont allées dans le sens d'une composition prismatique différenciant les caractères de la tour sur ses 3 faces et sur ses 3 angles", poursuit Jean Nouvel. "Les derniers étages de la Rose de Cherbourg devraient permettre d'inventer une tête en contraste avec la plupart des immeubles voisins orthogonaux ou parallélépipédiques dont la transition avec le ciel est horizontale."

actioncl