Présenté en 2013, le projet de grande surface d'ameublement Ikea du quartier Saint-Isidore à Nice a finalement reçu son permis de construire ce 15 septembre 2016. Conçu par Jean-Michel Wilmotte, le magasin jouxtera le stade Allianz Riviera et devrait être, à terme, intégré dans un éco-quartier. Cependant, la résistance est forte dans le département. Explications.

Le géant suédois aura-t-il finalement raison des petits magasins gaulois ? Alors que le projet d'implantation d'un magasin dans la vallée du Var, à proximité du stade Allianz Riviera, est prêt depuis 2013, le refus de petites villes du département hébergeant des activités potentiellement impactées par l'arrivée d'Ikea l'avait tenu en échec jusqu'ici. Les choses semblent pourtant se préciser, puisque la marque d'ameublement a obtenu le permis de construire, délivré par la préfecture des Alpes-Maritimes, ce 15 septembre 2016. Pour autant, le combat des opposants n'est pas terminé puisqu'une association de "lutte contre les abus de l'urbanisme commercial" annonce vouloir déposer un recours qui pourrait encore retarder la mise en chantier.

 

Un recours déposé prochainement

 

Martine Donette, la présidente de cette association, déclare à l'AFP que le dossier comporterait des anomalies au niveau des pièces justificatives et que "les choses ne sont pas en règle". Sur le fond de l'affaire, elle conteste l'utilité de l'implantation de la grande surface et de nouveaux commerces dans cette zone : "Il y a 3.200 m² de boutiques qui viennent avec Ikea. Or, il y a 600 commerces fermés à Nice, c'est une vrai hécatombe". Elle insiste : "Il faudrait savoir si on continue à donner des autorisations pour faire plaisir à la grande distribution et au BTP, ou si l'on s'occupe des commerçants". L'association dispose de deux mois pour agir.

 

De son côté, Ikea annonce que tant que ce recours n'a pas été déposé, le calendrier restera inchangé, avec une mise en construction à la fin de 2016 ou le début de 2017 et une ouverture de la grande surface à la fin de 2018. Lors du Mipim 2016, Bouygues Immobilier le promoteur de l'opération, avait annoncé les spécificités du projet, conçu pour la première fois par un architecte de renom, Jean-Michel Wilmotte. Le magasin sera ceinturé de bâtiments mixtes, abritant des logements, des bureaux et des commerces de proximité. Christian Estrosi avait d'ailleurs déclaré : "La programmation du logement est entrée en ligne de compte, en construisant 289 appartements dont 33 % consacrés au locatif et l'intermédiaire". Il est prévu que le seul magasin Ikea entraîne la création de 350 emplois pour un investissement de 110 M€.

 

L'éco-quartier Nice Saint-Isidore :
Maître d'ouvrage : ville de Nice
Promoteur-exploitant : Vinci Construction-Vinci Concessions
Investisseurs : Caisse des Dépôts, SEIEF
Maître d'œuvre : Wilmotte & associés
Surfaces : 106.500 m² dont 44 % de logements, 37 % de SHF, 10 % de bureaux, 4 % hôtel, 3 % commerces
actionclactionfp