"Le montant global des travaux d'infrastructure maritime est de l'ordre du milliard d'euros", avance le groupe de BTP. La société anonyme monégasque qui porte le projet et qui sera concessionnaire, compte Bouygues Travaux Publics dans ses actionnaires, ainsi que d'autres acteurs locaux. Ils financeront l'intégralité de la construction et pourront ensuite valoriser l'opération en commercialisant des logements de luxe, vue mer, et des commerces. L'Etat monégasque recevra une soulte - dont le montant n'est pas précisé - et obtiendra la propriété des équipements publics qui seront construits sur place par l'aménageur, dont la marina, le parking public et l'extension du Grimaldi Forum, située sous une colline artificielle.

 

Architecturalement, la notice du cabinet Valode & Pistre détaille : "Des villas s'ancrent en bord de mer à l'instar des premières urbanisations de la Riviera, puis progressivement ces villas s'élèvent pour constituer la partie supérieure d'immeubles orientés face à la mer (…) La partie sud borde un petit port de plaisance, nouveau lieu d'animation pour la Principauté, autour duquel se répartissent restaurants et boutiques. Un grand immeuble de logements implanté entre le port et la mer, sur pilotis, constitue la partie la plus maritime du projet. Elle est dessinée par l'architecte Renzo Piano". Le style recherché marie modernité et tradition méditerranéenne, avec balcons, terrasses, pergolas et persiennes.
actioncl