Le directeur général de Trecobat égrène la liste des systèmes déployés : "Le système de chauffage à générateur électrique est innovant. Il alimente un plafond rayonnant très basse température. Pour la production d'eau chaude sanitaire, un ballon au CO2 est utilisé. Cette technologie, courante en Asie, est encore peu pratiquée en France, mais elle consomme 30 % de moins que les solutions thermodynamiques. La ventilation mécanique est inversée pour que la maison soit en surpression. Les COV sont traités par les plaques de plâtre et des câbles blindés neutralisent 99 % des champs électromagnétiques induits. Les vitrages à contrôle solaire bloquent la chaleur, en entrée ou en sortie. Là encore, cette technologie existe déjà, mais elle est employée en tertiaire plutôt qu'en maison individuelle. Enfin, en toiture, les capteurs photovoltaïques sont connectés à un onduleur intelligent qui oriente la production vers le stockage batterie ou le chauffage". La Villa E-Roise est donc une véritable vitrine technologique qui dispose de tous les raffinements des années 2020. Cependant, toutes les maisons de Trecobat n'intégreront pas forcément l'intégralité de ces solutions. La question de l'intégration d'une pile à combustible s'est même posée : "Peut-être dans une autre maison ?", nous répond Alban Boyé qui explique que des choix techniques devaient être faits. "La vraie question est de savoir si cela est économiquement acceptable ? Les réponses doivent faire sens".

actioncl