Réforme de la représentativité patronale, réécriture de la convention collective, changement des statuts, nouvelle campagne de communication, révision de la RT élément par élément… Rien n'a été oublié par les adhérents du syndicat professionnel des portes et fenêtres qui ont dressé le bilan de leurs actions, lors de l'assemblée générale de printemps. Tour d'horizon.

L'Union des fabricants de menuiseries extérieures (UFME) avait réuni, au mois d'avril, plus de 80 de ses membres pour son assemblée générale ordinaire. Le syndicat professionnel dresse aujourd'hui le bilan des actions menées en 2016 et présente ses projets pour les prochains mois.

 

Dans un bref communiqué, on apprend ainsi que la commission Technique, présidée par Gilles Lemonnier, a fait le point sur le marquage NF Fenêtres PVC et aluminium à rupture de pont thermique (RPT), en rappelant les objectifs et le bilan du comité de certification NF 220. Il a également été question du dispositif NF Tremplin, "basé sur le principe de l'accession de certification NF Fenêtre PVC ou aluminium RPT par étapes". La commission a évoqué la révision de la réglementation thermique existant élément par élément, ainsi que les travaux menés sur la qualité des produits mis en œuvre avec les valeurs thermiques des règles Th-Bat, l'étude de valorisation énergétique du changement des fenêtres ou la normalisation (révision du DTU 36.5). Un bilan des actions d'autres groupes de travail (Environnement, BIM, Acoustique et Thermique) a été proposé.

 

Un syndicat toujours plus représentatif ?

 

La commission Sociale, présidée par Jean-Marc Combes, a ensuite présenté les différents temps forts de l'année écoulée, dont la réécriture de la convention collective Menuiseries, Charpentes et Portes Planes. Il a aussi été question du dépôt du dossier "Représentativité" auprès de la Direction générale du travail et de circulaires sociales. La commission Formation, dirigée par Jean-Marie Fournier, a, quant à elle, annoncé la disponibilité du catalogue de formations proposées par le syndicat ainsi que la prochaine création d'une entité spécifiquement dédiée à la formation au sein de l'UFME. Manuel Inigo, le président de la commission Economique, a enchaîné avec la présentation du baromètre d'activité - réservé aux adhérents - et le lancement d'une enquête annuelle sur l'emploi qui permettra de mieux établir le nombre de salariés de la filière. Enfin, la commission Communication & Vente aux particuliers (Thierry Moreau et Patrick Sage) a présenté les chiffres du salon Equip'baie 2016, où 25 % des fabricants de menuiseries étaient exposants, ainsi que les résultats de la campagne de communication dédiée à la Fenêtre de qualité NF menée sur Internet et dans la presse. Il est prévu que l'Ufme soit actif sur les réseaux sociaux en 2017.

 

L'Union compte, à ce jour, 149 membres dont 78 fabricants de menuiseries extérieures, ainsi que nombre de professions associées dont des extrudeurs qui fournissent les profilés ou les installateurs qui mettent en œuvre les produits finis. Elle a accueilli plusieurs nouveaux adhérents, dont Newbaie, MC France ou Menuiseries Nord PVC, ainsi que Geplast. L'UFME revendique une représentativité de 60 % de la fabrication française de fenêtres, tous matériaux confondus.

actionclactionfp