C'est Christophe Bottineau, l'architecte en chef des Monuments Historiques et responsable de la restauration des lieux, qui détaille les interventions : "Le retrait du plomb et de l'amiante sont des sujets qui avaient été largement anticipés. Il y a eu une restauration des façades et toitures, et les espaces ont été décloisonnés des mezzanines et entresols qui étaient venus les densifier". Des travaux sur les maçonneries ont été menés, avec un hydro-gommage des façades, rejointoiement et pose de pierres de taille neuves, enduits et badigeons, tandis que les parties sculptées (trophées et frontons) ont été nettoyées et restaurées. Les 500 menuiseries extérieures ont également été traitées, les plus anciennes par une restauration et les plus récentes par un remplacement. Toutes ont été repeintes, tout comme les lisses et garde-corps. En toiture, les éléments ont été révisés ou rénovés, selon leur état.

actioncl