Philippe Depoux, l'ancien Directeur général de Gecina, s'était, en septembre 2016, réjouit que son entreprise enrichisse son patrimoine "de résidences étudiants avec cet actif d'envergure bénéficiant d'une grande signature architecturale et s'inscrivant dans un projet urbain favorisant la mixité d'usage". Cette construction s'inscrit en effet dans un vaste projet d'aménagement du quartier de la Rose de Cherbourg, visant à créer "un quartier de ville animé à travers une programmation mixte de bureaux, de commerces et de logements". Par ailleurs, un projet d'espaces publics prévoit de "transformer un échangeur autoroutier en un jardin suspendu de 8.300 m² réservé à la promenade, aux activités sportives et à la vie sociale", précise le communiqué de Gecina.

 

L'ancien directeur général de l'Epadesa, Hugues Parant avait alors souhaité que cette résidence étudiante "renforce le message de modernité et de dynamisme que l'Epadesa souhaite mettre en œuvre à La Défense". Son ouverture est programmée pour la rentrée 2018.

actioncl