Le tout pour un coût de 41,5 millions d'euros TTC, nous détaille Francis Cardete. Une opération cofinancée par l'Etat via le fonds CNDS (6 millions d'euros), le Conseil régional de Midi-Pyrénées (6,37 millions d'euros), le Conseil général de la Haute-Garonne (6,37 millions d'euros), la communauté urbaine Toulouse Métropole (7,9 millions d'euros) et enfin la part de la ville de Toulouse (7,9 millions d'euros).

actioncl