Même teinté, ce vitrage innovant reste transparent. Il permet également de réduire la consommation énergétique du bâtiment. "Nous avons essayé de réunir tous les savoirs de l'architecte et de l'ingénieur", avait expliqué lors de la présentation du projet Jean-Luc Perez de l'atelier Prado architectes, l'un des auteurs de cette construction. "Nous avons voulu nous interroger sur l'avenir de notre histoire commune : imaginer un monde meilleur en créant l'émotion." Il avait également ajouté que la matière et la lumière fusionneront dans ce bâtiment, imaginé comme un "corps vivant" qui ne sera "jamais le même à chaque heure du jour et de la nuit".

 

Ce pavillon devrait être démontable et réutilisable après la fin de l'exposition universelle. Censée accueillir des millions de personnes, celle-ci se tiendra du 1er octobre 2021 au 30 mars 2022. Elle aura pour thème "Connecter les esprits, construire le futur"», déclinée en trois axes, durabilité, opportunité et mobilité.

actioncl