RÉNOVATION. L'établissement Jules Verne du CSTB de Nantes est en travaux. Les équipes de Spie Batignolles, qui ont construit la soufflerie climatique en 1988, ont entamé un chantier de rénovation des lieux.

La soufflerie climatique Jules Verne, propriété du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), se modernise. Construit il y a trente ans à Nantes, en Loire-Atlantique, l'établissement a pour vocation de tester de nombreux équipements face à des conditions climatiques extrêmes. Souhaitant conserver sa dimension mondiale, le CSTB a entamé, en avril 2018, un chantier de rénovation et d'extension d'une durée de 10 mois.

 

Déjà à l'origine de la construction de la soufflerie en 1988, le Spie Batignolles grand ouest a remporté le lot génie civil, qui comprend la démolition, le terrassement, le gros œuvre et la pose de la charpente métallique, ainsi que d'éléments de serrurerie, d'étanchéité et l'installation du bardage. Concernant la maîtrise d'œuvre, le CSTB a fait confiance à CERIS Ingénierie (mandataire) et au cabinet d'architecture Arch.ic.

 

La nécessité de maintenir l'activité du site

 

L'opération inclut de nombreux travaux à mener, notamment la modification de la géométrie de la veine dynamique, autrement dit le renfort ses structures de grande portée, nécessitant la démolition partielle d'ouvrages en amont et la création de voiles et poteaux en grande hauteur. Prévues également, la construction d'un nouveau poste transformateur, la réalisation d'aubages avec un traitement aéro-acoustique, l'extension des salles contrôle, des halls de préparations ou encore des lieux d'accueil et l'agrandissement des portes d'accès. Tout cela pour un montant supérieur à 3 M€.

 

La soufflerie maintiendra son activité durant la période des travaux, dont la livraison est prévue pour la mi-novembre 2018. Ce chantier s'inscrit également dans une démarche environnementale, avec notamment la participation de la soufflerie à un programme de reforestation.

actionclactionfp