"Contrairement aux tunnels humides et sombres habituels trouvés à Séoul, Lightwalk sera entièrement éclairée par la lumière naturelle, explique Dominique Perrault. Les passagers des voitures et des bus traverseront une série de jardins et de puits de lumière ; les passagers des trains auront l'impression d'arriver dans une gare traditionnelle au-dessus du sol grâce à l'apport de lumière naturelle, ce qui créera un effet d'éther en arrivant sous un toit de puits de lumière."

 

"Un faisceau lumineux"

 

Les bureaux d'ingénierie ont donc conçu cet ouvrage comme un "faisceau lumineux", un instrument technique et optique pour contrôler la lumière, la température et l'humidité. "Grâce à la lumière du faisceau, les espaces intérieurs sont inondés de lumière naturelle créant une atmosphère intérieure qui ressemble à l'extérieur", fait remarquer l'architecte.

 

Autre particularité : les concepteurs français proposent à l'intérieur de cette infrastructure d'inventer des espaces flexibles comme des commerces, des lieux de co-working, des studios d'art, des galeries et ateliers. L'objectif est clair : ''créer de nouveaux liens et des connexions plutôt que des limites'', affirme Dominique Perrault.

 


actioncl