Les locaux de préparation sont réfrigérés à l'aide d'une thermo-frigo-pompe. Le système rejette ensuite de la chaleur, récupérée et utilisée comme chauffage du bâtiment et de la serre. L'eau chaude est diffusée par des radiateurs en fonte de réemploi.

 

Pour maintenir la réfrigération des locaux en toute autonomie, tels que les laboratoires de transformation et la cuisine, des cloisons industrielles isolantes et hygiéniques, faites à base de panneaux en acier avec une isolation polyuréthane, ont été posées. Ces panneaux sont situés au cœur du bâtiment, "dans un espace tampon de distribution, non chauffé, derrière des façades vitrées réalisées en fenêtres de réemploi", précise Frédéric Denise, contacté par Batiactu.

actioncl