RÊVE D'ARCHITECTE. C'est au pavillon de l'Arsenal, à Paris, qu'il est possible d'aller admirer le projet de tour futuriste imaginé par l'architecte Jean-Christophe Quinton avec les ingénieurs du bureau Bollinger + Grohmann. Découverte en images.

A quoi ressemblerait une tour qui cumulerait les caractéristiques de l'habitat de demain : écologique, de grande hauteur du fait de la densification, réversible, agréable à vivre, bas carbone, disposant des équipements et services nécessaires ?... C'est à cette question que l'architecte Jean-Christophe Quinton et les ingénieurs du bureau Bollinger + Grohmann se sont proposés de répondre. Le résultat de leur réflexion, une tour imaginaire "Haute Agora" de 800 mètres (l'équivalent de la plus haute actuellement construite, Burj Khalifa), fait l'objet d'une exposition qui se tient au pavillon de l'Arsenal, à Paris, jusqu'au 31 mars 2019.

 

"Nous voulons prouver que l'architecte est en mesure de faire des projets qui sont en rapport avec la complexité du monde. L'idée directrice est ici celle de consommer le moins de matière possible tout en montant, construire sur le moins de place possible et rester le plus léger possible", a expliqué Jean-Christophe Quinton durant une visite organisée pour la presse. Ce travail a été lancé il y a deux ans. Cent équipes d'architectes ont apporté leur contribution, comme nous pourrons le voir dans les pages suivantes. "L'idée est de tirer des enseignements qui soient également valables pour des bâtiments moins hauts, pas seulement des gratte-ciels. A travers une architecture d'utopie, de papier, on requestionne les grands enjeux de l'époque."

Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp