Omnes Capital et Pro BTP lancent le premier fonds d'investissements entièrement dédié aux projets de construction ou rénovation de bâtiments tertiaires à haute performance environnementale. Il pourrait atteindre les 100 M€.

Le marché des bâtiments tertiaires à haute performance environnementale devrait fortement croître dans un avenir proche, porté par la loi de Transition énergétique qui augmente leur exigence thermique. Afin de répondre à la future demande, Omnes Capital (fonds d'investissement, ex-filiale du Crédit Agricole) et Pro BTP (groupe de protection sociale) ont créé le premier fonds dédié aux bâtiments publics et privés à haute performance écologique. Sponsorisé à hauteur de 50 M€ par l'assureur, il ambitionne d'atteindre les 100 M€ en investissant "dans des ouvrages qui devancent la réglementation thermique applicable, en privilégiant des constructions à faible empreinte carbone".

 

Favoriser des projets à taille humaine

 

L'objectif de détention sera de 5 ans en moyenne, tandis que les opérations visées seront "de petite taille et à forte dimension régionale". Il est annoncé que des PME/ETI du secteur et que des donneurs d'ordres publics locaux soient associés aux projets qui totaliseront une surface de 500.000 m² (ce qui ne représente que 0,05 % de tout le parc tertiaire français). Afin d'assurer la gestion de ce fonds, un département "Bâtiments durables" de quatre investisseurs est en cours de constitution au sein de l'activité Infrastructure d'Omnes Capital. Serge Savasta, qui doit en prendre la tête, déclare : "Grâce à Pro BTP, nous avons l'opportunité de lancer une démarche d'investissement innovante dans le secteur du bâtiment public et privé en restant fidèle à notre ADN : réaliser des projets à taille humaine qui participent au développement du territoire et contribuer à la transition écologique".

 

Il faut noter que les trois principales certifications environnementales présentes en France (HQE, BREEAM et LEED) sont en constante progression sur l'immobilier tertiaire. Le nombre de ces "marques de qualité" qui anticipent la réglementation environnementale des bâtiments, en neuf ou en rénovation, a augmenté de +13 % en 2015. Mais l'ambition régionale du fonds Omnes Capital-Pro BTP pourrait être ralentie par l'énorme domination du marché francilien sur les opérations tertiaires françaises.

actionclactionfp