INNOVATION. Entre Saclay et Massy, une partie du tunnel de la ligne 18 du futur réseau de métro francilien sera réalisé en béton "ultra bas carbone". Une première sur ce type d'ouvrage.


Mieux que le bas et le très bas carbone, le béton se veut désormais "ultra bas carbone". Il y a tout juste un an, à la rentrée 2020, Vinci Construction lançait sa marque autour d'une gamme de béton à plus faible impact environnemental, baptisée Exegy. Si l'ultra bas carbone a déjà commencé à investir les chantiers de bâtiments, c'est sur le front des infrastructures souterraines que la major du BTP tente désormais de pousser l'innovation et l'utilisation de ce matériau.

 

Pour cela, elle va pouvoir bénéficier d'une bien belle vitrine puisque les travaux qu'elle mène sur la ligne 18 du Grand Paris Express vont servir de chantier pilote. En effet, une partie du tunnel entre Saclay et Massy sera réalisé en béton ultra bas carbone, comme l'avait expliqué Patrick Kadri, directeur général de la division des grands projets de Vinci Construction mi-septembre 2021, lors du baptême du premier des trois tunneliers qui creusera cette ligne. Une première mondiale pour ce type d'ouvrage, un métro en service, assurait-il.

 

5 anneaux, 40 voussoirs
Il vous reste 67% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp