FERROVIAIRE. Le Gouvernement a officialisé, le 28 septembre 2022, à l'issue d'un conseil d'administration exceptionnel, le départ du P-dg de SNCF Réseau, Luc Lallemand. Si l'exécutif tente de mettre en avant l'entrée dans "une nouvelle étape dans la feuille de route" de l'entreprise ferroviaire pour expliquer ce choix, il semblerait bien plutôt que ce soit d'importantes divergences entre le dirigeant, l'Etat actionnaire et les élus, qui expliquent son éviction.


La rumeur bruissait depuis quelques jours. Elle a été officialisée le 28 septembre 2022 : Luc Lallemand, P-dg de SNCF Réseau, quitte ses fonctions. La fin de deux ans et demi d'une mission loin d'être simple.

 

Lorsqu'il prend les rênes de l'entreprise ferroviaire, nous sommes le 1er mars 2020. Quelques jours plus tard, le pays se retrouve complètement confiné. Moins de trains, moins de recettes pour le gestionnaire de réseau qui avait déjà subi de lourdes pertes à cause des grèves de décembre 2019 et janvier 2020. C'est donc à un vrai jeu d'équilibriste qu'a dû se prêter celui qui a pourtant une bonne expérience du secteur ferroviaire, puisqu'il a dirigé l'homologue de SNCF Réseau en Belgique, Infrabel.
Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp