URBANISME. Le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) s'est doté fin juin 2019 de 17 nouveaux projets de rénovation urbaine, portant à 270 le total de quartiers bénéficiant du soutien de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) et des collectivités territoriales.

Et 17 de plus. A la fin du mois de juin 2019, 17 nouveaux projets de rénovation urbaine portant sur des quartiers "d'intérêt national et régional" ont été validés par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). L'examen et la validation des dossiers se poursuit donc, portant à ce jour à 270 le total des projets soutenus par l'agence, ses partenaires et les collectivités territoriales. Depuis le lancement du NPNRU, et avec une accélération notable depuis le mois de mai 2018, l'Anru a débloqué une enveloppe de 6,5 milliards d'euros à destination des collectivités et des bailleurs, afin d'engager les chantiers de transformation.

 

A fin juin 2019, les agglomérations nordiques de Lille, Roubaix, Tourcoing, mais aussi les communes mosellanes de Metz, Forbach, Behren-lès-Forbach ou encore la sous-préfecture du Finistère, Brest, ont vu leurs projets de modernisation validés. De même, d'autres villes comme Bagneux (Hauts-de-Seine), Lorient (Morbihan), Villejuif (Val-de-Marne), L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne) ou la Seyne-Sur-Mer (Var) vont bénéficier de ces chantiers de rénovation urbaine. Mais au total, l'Anru estime que les financements débloqués permettront la réalisation de plus de 22 milliards d'euros de projets, tous financeurs confondus. Des investissements qui devraient déboucher sur 55.000 démolitions de logements sociaux, 42.000 reconstructions d'habitations sociales, 73.000 réhabilitations de logements sociaux et l'édification de plus de 500 équipements, dont 160 écoles.

 

Dans un tweet, la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, est revenue sur "le pari de la qualité de vie et de la qualité architecturale pour redonner vie à des quartiers".

 


 

Dans tous les cas, les signatures de dossiers se poursuivent, comme le 12 juillet dernier entre l'Anru et la ville de Rouen (Seine-Maritime), ou le 4 juillet entre l'agence et la métropole de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

 


 


actionclactionfp