LANCEMENT. Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, en clôture de l'assemblée générale du Plan bâtiment durable (PBD), a symboliquement lancé les travaux de la profession autour de la feuille de route bas carbone du secteur de la construction.


La loi Climat et résilience a rendu obligatoire la réalisation de feuilles de route bas carbone par un certain nombre de filières professionnelles, dont celle de la construction. Objectif : faire correspondre le secteur à l'horizon d'une société zéro carbone en 2050. Sa réalisation sera coordonnée par le Plan bâtiment durable, qui tenait son assemblée générale ce 3 octobre 2022, en marge du Mondial du bâtiment, à Paris. Un évènement conclu par le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, pour qui la filière sera en mesure de produire un "état de l'art de ce que l'on est capable de faire", "corrélé à la réalité des acteurs de la filière", et non pas "hors-sol". Ce plan ne devra pas être un "plan en chambre", a averti le ministre, mais une feuille de route lisible, réaliste et déclinable sur tous les territoires. Elle a vocation à prendre place dans la planification écologique annoncée par Emmanuel Macron durant la dernière campagne présidentielle. Le BTP est concerné au premier chef, représentant 18% des émissions française de gaz à effet de serre et 40% de la consommation énergétique nationale.

 

MaPrimeRénov' : des "marges disponibles" pour faire mieux

 

Christophe Béchu a profité de l'occasion pour rappeler les grands axes de la politique gouvernementale en matière de transition environnementale. A commencer par "l'énorme volet"
Il vous reste 46% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp