SONDAGE. Environ 80% des Français ne connaîtraient pas les dispositifs d'aides existants pour rénover leurs logements sur le plan énergétique, d'après le baromètre annuel Monexpert-rénovation-énergie.fr réalisé par OpinionWay. Un chiffre d'autant plus paradoxal qu'un citoyen sur deux estime pourtant nécessaire de réaliser des travaux de ce type.

C'est l'un des principaux enseignements de la quatrième édition d'un sondage réalisé par l'institut OpinionWay : environ 80% des Français ne connaîtraient pas les dispositifs d'aides existants pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Selon le baromètre annuel Monexpert-rénovation-énergie.fr, 43% des Français déclarent subir le froid en hiver dans leurs logements et ce, malgré l'utilisation du chauffage. Par conséquent, ils sont 50% à estimer nécessaires de réaliser des travaux de rénovation énergétique au sein de leurs habitations, que ce soit au niveau de l'isolation des sols, des murs, des fenêtres ou encore d'un changement de chauffage. 86% des personnes affirmant avoir souvent froid dans leurs logements l'hiver et ce, malgré l'utilisation du chauffage, considèrent donc qu'il est impératif d'effectuer des travaux chez elles.

 

L'étude, pour laquelle environ 2.100 personnes ont été interrogées à la mi-octobre 2018, nous apprend par ailleurs qu'une écrasante majorité des Français estime que les travaux de rénovation énergétique confèrent une plus-value au logement. En effet, ils sont 90% à penser qu'ils améliorent le confort de l'habitat, et 82% à considérer que la valeur d'un logement croît dès lors qu'un chantier de rénovation a été effectué. De plus, ils sont 85% à juger intéressants de tels travaux pour réaliser des économies sur leurs factures d'énergie.

 

Le changement de fenêtres et l'intervention de professionnels plébiscités

 

Toujours d'après le sondage OpinionWay pour Monexpert-rénovation-énergie.fr, 61% de nos compatriotes ont déjà effectué des travaux de rénovation énergétique, concernant plus précisément le changement de fenêtres (42%), l'isolement des combles (35%), celui des murs (27%), l'installation d'un nouveau système de chauffage (26%) et de thermostats programmables (26%). Ils ne sont cependant que 16% à avoir isolé les sols. 43% des sondés déclarent envisager de réaliser des travaux, particulièrement l'isolation des murs et le changement du mode de chauffage, tous deux à 16%. Les Français seraient prêts à débourser un budget moyen de 1.758 € pour augmenter les performances énergétiques de leurs habitations.

 

Les personnes interrogées désireuses de réaliser au minimum deux types de travaux, soit 26% du panel, souhaitent confier cette opération à des professionnels à hauteur de 78%. A ce sujet, le sondage souligne que 68% des Français font globalement confiance aux artisans et aux entreprises pour effectuer ces tâches. Ils sont même 70% à leur accorder leur confiance pour engranger des économies sur leurs factures d'énergie. Une confiance qui s'altère toutefois dès qu'il s'agit de respecter le devis initial (58%) ou le calendrier des travaux (43%). Enfin, les Français auraient également tendance à étaler leurs projets de rénovation énergétique dans le temps.

 

8 personnes sur 10 sont incapables de citer une seule aide financière

 

Mais la route pour mener à bien ces travaux est semée d'embûches. Le baromètre indique que le premier frein relève de l'idée que ces chantiers sont complexes à mettre en œuvre pour 77% des sondés, surtout chez les particuliers en ayant déjà effectué ou envisageant de le faire (80% dans les deux cas). Ce qui fait la transition avec l'un des chiffres-clés du sondage OpinionWay : seulement 41% des Français associent les travaux de rénovation énergétique à des financements publics dédiés. 8 personnes sur 10 sont par ailleurs incapables de citer une seule aide financière, ce qui prouve le manque d'information des citoyens pour les dispositifs d'aides existants.

 

C'est donc en toute logique que 43% des sondés estiment que l'accès à une meilleure information sur les aides publiques disponibles serait le premier levier à actionner pour inciter les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Néanmoins, il y aurait encore deux autres obstacles à lever : d'une part, le manque de visibilité sur les gains énergétiques et financiers réalisables (33%), et d'autre part, le manque de simplicité dans les démarches administratives accompagnant ce type de travaux (32%). Ceci dit, d'autres difficultés sont également soulevées par les Français : pour 27% d'entre eux, le manque d'interlocuteurs directs « à disposition » pour conseiller avant, pendant et après le chantier, fait défaut.

 

A noter : le sondage OpinionWay pour Monexpert-rénovation-énergie.fr intègre des marges d'incertitude, de l'ordre de 1 à 2,2 points au plus pour un échantillon de 2000 répondants.

actionclactionfp