ANALYSE. Les statistiques du ministère de la Transition énergétique arrêtées au 30 septembre 2022 montrent une envolée de la capacité de production des installations injectant du biométhane, dont le nombre est lui aussi en augmentation. Le biométhane reste le principal gaz renouvelable fabriqué en France mais les projets de nouveaux sites tendent à diminuer.


Avec le solaire photovoltaïque, le biométhane fait incontestablement partie des énergies renouvelables (ENR) qui sont dans les bonnes grâces des pouvoirs publics. Présentés comme une énergie verte, locale et au fort potentiel de développement, les biogaz ont attiré l'attention dans le contexte de la guerre en Ukraine, où les cours des marchés se sont envolés et alors que les questions de souveraineté, notamment énergétique, reviennent sur la table.

 

 

Depuis quelques temps, l'État a donc accordé des mesures facilitant la construction puis le raccordement de nouvelles installations de production de biométhane aux réseaux de gaz naturel du pays.
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp