DÉCRYPTAGE. Surfant sur une excellente dynamique, la filière du solaire photovoltaïque salue les mesures qui lui sont destinées dans la loi d'accélération des énergies renouvelables, qui vient de passer l'étape du Sénat. Et avance maintenant ses pions en vue de la révision de la Programmation pluriannuelle de l'énergie, tout en pointant certains obstacles persistants.


L'horizon est assurément dégagé pour le solaire photovoltaïque. La filière bénéficie d'une dynamique très prometteuse depuis quelques temps, car même si le nombre de raccordements au réseau a stagné au 2e trimestre 2022 (536 mégawatts), la file d'attente de projets reste conséquente. Il faut dire que l'énergie solaire est plutôt en odeur de sainteté face à l'éolien, aussi bien terrestre que maritime, dont le manque d'acceptabilité par une partie de la population et de la classe politique engendre de nombreux recours.

 

 

Le photovoltaïque a par conséquent bénéficié de
Il vous reste 78% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp