PROJET. L'entreprise française Eiffage a été désignée candidat pressenti pour les travaux de la salle évènementielle, du centre des congrès et du parc des expositions de Reims. Le contrat portera sur une période de 25 ans pour un investissement total de 75 millions d'euros.

Arnaud Robinet, maire de Reims et Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims, ont annoncé ce 25 juin 2018 que Eiffage concession venait d'être désigné candidat pressenti pour la conception, la construction, le financement et l'exploitation de la grande salle événementielle de la ville. Le groupement porté par l'entreprise française regroupe Eiffage Construction, GL Events pour l'exploitation, Wilmotte et associés, Thienot Ballan Zulaica pour la conception, assistés des bureaux d'études, BEA, Peutz, Scène et Terell. Le contrat, d'une durée de 25 ans, comprend également la rénovation et l'exploitation du centre des congrès ainsi que celle du parc des expositions, pour un investissement total de 75 millions d'euros.

 

La future grande salle sera le théâtre de nombreux évènements, comme des concerts ou des spectacles sur glace. Prévue pour octobre 2021 et d'une capacité totale de 9.000 places, elle pourra également accueillir des compétitions sportives, notamment les matchs du Champagne Chalons Reims Basket. Pour cela, la salle passera en configuration basket pour recevoir 5.500 spectateurs. Le centre des congrès rénové et le parc des expositions réorganisé seront respectivement livrés en octobre 2019 et février 2021. Eiffage, déjà investi dans l'agglomération rémoise, a annoncé que le chantier mobilisera en moyenne 150 personnes. L'entreprise française a également précisé vouloir s'associer à des PME locales et employer du personnel en insertion. Le conseil municipal de la ville, qui aura lieu le 24 septembre 2018, devra confirmer le choix du constructeur en vue de la signature du contrat.

 

Le projet s'inscrit dans le futur Reims Grand Centre : "Le rayonnement de Reims et le bien-vivre des Rémoises et des Rémois sont au cœur de nos priorités. Nous avons l'ambition de porter un projet attractif, innovant, dynamique, à l'échelle du territoire que représente le Grand Reims et même au-delà du bassin de vie rémois", indiquent Arnaud Robinet et Catherine Vautrin.

actionclactionfp