INAUGURATION. Après deux ans de travaux, une nouvelle grande salle pour l'organisation de grands événements a été inaugurée ce mercredi à Bordeaux. Conçue par l'architecte Rudy Rucciotti, l'Arena permet une vingtaine de configurations.

Nous vous avions parlé de ce projet en mars 2016 (Lire notre article sur la présentation du projet). Deux ans après, le voilà terminé et inauguré. A Bordeaux, l'Arena, a accueilli son premier évènement ce mercredi 24 janvier 2018, le concert du groupe Depeche Mode et ses 11.000 spectateurs. Cette salle d'envergure à la forme de galet blanc est signée par l'architecte Rudy Ricciotti, déjà concepteur du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem) à Marseille.

 

D'une surface de 17.000 m2, elle est dotée d'une jauge allant de 2.500 à 11.300 places, avec des équipements permettant une vingtaine de configurations pour l'accueil d'événements variés : concerts, spectacles, compétitions sportives, congrès d'entreprise... "Un produit exceptionnel pour le budget d'une salle en tôle, d'un lycée en région parisienne", selon Rudy Ricciotti, cité par France Bleu Gironde. "La métropole bordelaise se dote enfin d'une salle de spectacle digne de s'inscrire dans les grandes tournées internationales et... incontournable, tant pour sa qualité architecturale que les fonctionnalités qui la caractérisent", se réjouit la métropole dans son dossier de présentation.

 

Une "acoustique d'exception"

 

La salle sera exploitée dans le cadre d'un "contrat de concession de travaux publics" signé pour une durée de vingt ans avec le groupement Senso, emmené par Lagardère Live Entertainment avec Bouygues et l'agence Rudy Ricciotti. Lagardère Live Entertainment gère déjà de grandes salles parisiennes (Casino de Paris, Folies Bergère, Bataclan...) et produit également des spectacles. A l'expiration du contrat, la métropole, qui versera une contribution totale de 57 millions d'euros, deviendra propriétaire de la salle dont le coût s'élève à 75 millions d'euros.

 

Disposant "d'une acoustique d'exception", la salle bénéficie aussi d'un "haut niveau d'isolation acoustique supprimant le risque potentiel de nuisances", selon la collectivité. Au total, les exploitants tablent sur plus d'une centaine d'événements par an, dont une vingtaine de spectacles en "grande jauge" et 30 en "moyenne jauge". La décision de construire cette grande salle de spectacles avait été prise en juillet 2012 par la Communauté urbaine de Bordeaux, devenue depuis lors Bordeaux Métropole. Jusqu'à 200 ouvriers ont travaillé simultanément sur le chantier lancé en janvier 2016.

actionclactionfp