RÉACTIONS. Sans surprise, le projet de réforme des retraites présenté hier par Élisabeth Borne est favorablement accueilli par les organisations patronales, tandis que l'intersyndicale a d'ores et déjà appelé à descendre dans la rue. Tour d'horizon des réactions des principaux acteurs du secteur.


Les conséquences étaient prévisibles. Au lendemain de la présentation du projet de réforme des retraites par la Première ministre Élisabeth Borne, les réactions affluent de toutes parts, soit pour saluer la volonté gouvernementale de s'atteler à ce chantier pour le moins épineux, soit au contraire pour fustiger les mesures détaillées par l'exécutif.

 

 

Pour rappel, l'âge légal de départ à la retraite sera progressivement relevé de 62 à 64 ans à partir du 1er septembre 2023, à raison de trois mois par année de naissance. Ce décalage s'accompagnera d'une hausse de la durée de cotisation, qui passera de 42 à 43 ans, ce qui correspond en réalité au cadre déjà fixé par la loi Touraine de 2014.

 

Le dispositif de carrières longues et "très longues" va par ailleurs être adapté, tandis que le compte professionnel de prévention (C2P) ouvrira plus de droits et qu'un fonds d'investissement dans la prévention de l'usure professionnelle sera créé et doté d'un milliard d'euros jusqu'en 2027. Un suivi médical renforcé sera également mis sur pied auprès des salariés exerçant des métiers identifiés comme pénibles.

 

"Des mesures de responsabilité avec la consolidation de l'équilibre financier du système, de justice avec la réévaluation des petites pensions ainsi que la prise en compte des carrières longues et de l'usure professionnelle, et d'équité avec le rapprochement entre les niveaux de cotisations des travailleurs indépendants et des salariés", se félicite l'U2P (Union des entreprises de proximité, dont est membre la Capeb, Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) dans un communiqué.
Il vous reste 71% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp