La transformation des quais Ernest Landry et Jean Moulin de Sens (Yonne) en berges douces vise à restituer la rivière à la ville, comme première artère. Il s'agit de revenir la pratiquer en générant des circulations et des pauses, au bord de l'eau. Le paysage vient protéger les déplacements doux par rapport aux motorisés. Le projet "Cœur de ville" se définit par sa position nodale, à la croisée du Cardo et du Decumanus, entre l'Yonne et les voies SNCF désaffectées, entre l'axe Paris-Lyon et celui Orléans-Troyes. La ville explique avoir adopté une approche "multi-scalaire" et que le projet irriguera les quartiers prioritaires mais aussi toute l'agglomération. Il a donc fait appel à deux administrations et à la mutualisation de leurs services d'ingénierie. La ville évoque également une notion de "marketing territorial" avec l'idée de vitrines urbaines, de figures de proue et de portes d'entrées, dont les quais seraient fondamentaux.

 

Située à 100 km au sud-est de Paris, Sens est la sous-préfecture et la 2e ville de son département avec 25.500 habitants. Elle s'étend sur près de 22 km² et abrite de nombreux édifices historiques.

actioncl