SALON BATIMAT. Quel est l'impact financier de la nouvelle réglementation environnementale ? Le responsable d'un bureau d'études a chiffré, selon la catégorie de bâti (logement individuel, collectif, bureaux), les conséquences pour les constructeurs.


La nouvelle réglementation environnementale "ne va pas révolutionner les coûts". C'est un professionnel, dirigeant de bureau d'études, et spécialiste de la construction passive, qui soutient cette idée. A l'occasion d'une conférence sur la RE2020, au salon Batimat, qui se tient du 3 au 6 octobre, à Paris, il revient, sur les surcoûts (parfois inexistants) à attendre avec la nouvelle réglementation, entrée en vigueur au 1er janvier 2022.

 

Ces surcoûts varient selon que l'on parle de maisons, de logements collectifs ou de tertiaire, explique Tugdual Allain, dirigeant d'Equipe Ingénierie. Mais ils restent limités. "Sans l'actualité on aurait dit 'la RE2020, c'est cher !', mais là, le secteur se prend 20-30% d'augmentation des coûts. La réglementation ne pèse presque rien".

 

 

En maisons, peu d'isolation à ajouter

 

Il vous reste 79% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp