ENVIRONNEMENT. C'est pour tenter de répondre à cette question qu'une enquête scientifique inédite a été menée sur des parcs de panneaux solaires implantés en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les premiers résultats, jugés "extrêmement instructifs" par les acteurs de la filière, appellent cependant à être confirmés par une analyse à l'échelle nationale.


Pour atteindre les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) et de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC), les énergies renouvelables doivent passer à la vitesse supérieure et s'imposer un peu plus dans le bouquet énergétique de l'Hexagone. Parmi elles, le solaire photovoltaïque nécessite des emprises au sol importantes pour permettre à ses parcs de panneaux de bénéficier de la meilleure exposition et d'assurer ainsi une production suffisante. Mais l'essor de ces vastes installations ne risque-t-il pas d'impacter l'environnement, et de causer des préjudices à la flore et la faune locales ? C'est pour tenter de répondre à cette question qu'une étude scientifique inédite à été menée sur des parcs photovoltaïques situés en Nouvelle-Aquitaine (30 sites), Occitanie (29) et Provence-Alpes-Côte d'Azur (41), enquête commanditée par le syndicat des professionnels de l'énergie solaire Énerplan et le Syndicat des énergies renouvelables (SER), avec le soutien de l'Agence de la transition écologique (Ademe).

 

Plus de 300 études d'impact et rapports de suivis naturalistes épluchés

 

Des acteurs de la filière solaire qui souhaitaient, par le biais de cette démarche, apporter la documentation nécessaire en la matière. Et qu'en ressort-il ? Initiée début 2020, la première phase a livré des résultats jugés "extrêmement instructifs" par les professionnels. En se basant sur plus de 300 documents - des études d'impact environnemental réalisées avant la construction des 111 sites analysés, et des rapports de suivis naturalistes effectués après leur édification -, elle a été conduite durant le premier semestre 2020. Aux installations situées dans les régions mentionnées plus haut, l'enquête a d'ailleurs également intégré 11 parcs implantés dans d'autres territoires, essentiellement en Auvergne-Rhône-Alpes.
Il vous reste 63% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp