CONJONCTURE. Deux baromètres mensuels révèlent une hausse des prix du mètre carré dans plusieurs grandes villes françaises. Découvrez lesquelles.

Plus de 9.000 euros le mètre carré. C'est le prix moyen enregistré dans la capitale par le baromètre de MeilleursAgents. Une tendance confirmée par les chiffres de Century21. Le réseau d'agences immobilières indique en effet que le prix moyen est désormais de 9.262 euros à Paris, soit une hausse de 5,9% entre le premier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018.

 

Meilleursagents précise que c'est la première fois que cette barre est franchie et que dans huit des 20 arrondissement la barre des 10.000 euros est même dépassée. Si à Paris les prix poursuivent leur ascension (+5,3% en un an), en revanche ce n'est pas forcément le cas en petite et grande couronne. Sur un mois, si les Yvelines (+0,1%) et la Val d'Oise (+0,2%) arrivent à se stabiliser, les autres départements franciliens baissent de 0,3% à 0,5%.

 

Des disparités régionales

 

Globalement, MeilleursAgents note que l'évolution des prix au 1er avril 2018 a très légèrement progressé de +0,1% sur l'ensemble de la France mais a faiblement diminué (-0,1%) dans les zones rurales.

 

En région, "la situation est contrastée", note MeilleursAgents. Après plusieurs mois de hausse, les prix à Bordeaux diminuent de 0,7%. Le directeur de l'agence Square Habitat Bordeaux Nansouty constate que "le marché se tend un peu" et rappelle que les prix ont augmenté de presque 17% en 2017. Selon lui, "le problème c'est qu'avec ces prix élevés, les biens peinent à trouver acquéreur". La tendance est aussi à la baisse à Toulouse (-0,2%) et Nantes (-0,9%).

 

A l'inverse, Marseille (+0,4%), Lyon (+0,7%), Strasbourg (+1%) et Montpellier comme Rennes (+0,9%) sont à la hausse. A Lille les prix sont quasi stables à +0,2%, tout comme Nice (+0,1%).

 

 

actionclactionfp