Philippe Yvin a pris officiellement ses fonctions, ce jeudi 20 février, comme président du directoire de l'établissement public Société du Grand Paris (SGP) suite à sa nomination la veille en Conseil des ministres. Il a d'ores et déjà devant lui un programme chargé pour tenir le calendrier du projet du Grand Paris Express (GPE).

Sur proposition de la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, Philippe Yvin, administrateur territorial hors classe, a été nommé, mercredi 19 février 2014, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), à l'occasion du Conseil des ministres. Précédemment conseiller en charge des collectivités locales et de la Décentralisation au cabinet de Jean-Marc Ayrault, il succède ainsi à Étienne Guyot qui dirigeait l'établissement public depuis septembre 2011.

 

Avant d'intégrer Matignon en septembre 2012, Philippe Yvin a été directeur général des services du conseil général de Seine-Saint-Denis quand celui-ci était présidé par Claude Bartolone.
Il a d'ores et déjà devant lui un programme particulièrement chargé. Pour tenir le calendrier qui doit permettre d'achever les travaux des 72 gares du Grand Paris Express (GPE) en 2030, il va devoir entreprendre quatre concertations publiques, et près d'une trentaine de débats qui doivent les accompagner, d'ici à la fin de l'année.

 

"Poursuivre la méthode d'Etienne Guyot"
Très discret depuis l'annonce de son arrivée à la SGP, Philippe Yvin a toutefois tenu à rassurer les élus franciliens la semaine dernière, lors de ses auditions à l'Assemblée nationale et au Sénat. Il a notamment affirmé qu'il allait "poursuivre la méthode d'Etienne Guyot d'une concertation très approfondie avec les élus et avec la participation du public."

actionclactionfp