PALMARÈS. La cérémonie du prix des femmes architectes 2021 a sacré ce 6 décembre Anne-Françoise Jumeau pour son œuvre. Trois autres prix et deux mentions spéciales ont été décernés.

Le prix des femmes architectes fête cette année son neuvième anniversaire. L'association pour la recherche sur la ville et l'habitat (Arvha) met en avant les œuvres et carrières de femmes architectes, encourageant ainsi la parité au sein d'une profession à forte dominante masculine. 482 femmes ont déposé leur candidature en 2021 et ont présenté, en tout, 1.582 projets. Avec le soutien du Conseil national de l'ordre des architectes (Cnoa), le Pavillon de l'Arsenal, de la Région Île-de-France et de la Ville de Paris, le jury a choisi de décerner le prix de "Femme architecte" à Anne-Françoise Jumeau, de l'agence Jumeau Architectes. Le prix récompense l'architecte pour trois à cinq ouvrages construits, tout comme le prix "International". Le prix "Jeune femme architecte" récompense quant à lui une professionnelle de moins de 40 ans pour trois à cinq projets qui ont été ou non réalisés.

 

Pour ce concours, Anne-Françoise Jumeau a soumis cinq projets, "Atrium" pour l'université Pierre et Marie Curie (UPMC) Paris 6 à Jussieu, en collaboration avec Marin+Trottin Architectes/Périphériques, le projet de crèche 30 berceaux à Paris, l'espace d'entreprise Biopôle à Rennes, la résidence sociale Lorraine et le restaurant social à Paris, ainsi que la restructuration et l'extension du Centre de recherche bio-clinique.

 

Projet Atrium université Pierre et Marie Curie
Le projet "Atrium" conçu par Anne-Françoise Jumeau et Marin + Trottin Architectes / Périphériques pour l'université Pierre et Marie Curie (UPMC) Paris 6 à Jussieu. © Luc Boegly

 

Récompensée de nombreuses fois

 

L'architecte de 59 ans a créé son agence avec son associé Louis Paillard, entre 1989 et 2004. C'est avec lui et d'autres confrères qu'elle fonde le collectif Périphériques Architectes en 1995, jusqu'à l'arrêt du groupement en 2015. Elle obtient en 1996 le certificat d'études paysagère de l'École nationale supérieure du Paysage de Versailles. Dix ans plus tard, Anne-Françoise Jumeau reçoit la mention spéciale Prix de l'Équerre d'argent. Elle enseigne durant deux ans à l'École d'Architecture de Versailles, avant d'être nommée en 2011 chevalière de l'ordre des Arts et des Lettres. Entre 2013 et 2019, elle reçoit une ribambelle de distinctions, notamment le Geste d'argent 2019 Grand Prix Architecture Urbanisme et Société. Cinq bâtiments sur lesquels elle a travaillé seront livrés entre 2022 et 2024.

 

Les autres prix de 2021 de l'Arvha

 

Prix International : Farshid Moussavi de l'agence Farshid Moussavi Architecture pour son œuvre (Angleterre)

 

Prix Œuvre originale : Sara Martin Camara, pour son projet "La nouvelle comédie à Genève", des agences Fres Architectes Laurent Gravier + Sara Martin Camara

 

Mention spéciale : Béatrice Mouton de l'agence Béatrice Mouton pour son projet "Salle d'audience des grands projets Palais de justice de Paris"

 

Prix Jeunes femmes architecte : Eléonore Morand, de l'agence Depeyre Morand Architectures

 

Mention spéciale : Marion Tribolet de TKMT architectes

actionclactionfp