L'année qui s'annonce sous de bons auspices économiques grâce à la reprise de la construction, sera également marquée par l'élection présidentielle. Alain Rosaz, le président de la Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l'électronique (Ficime), souligne l'importance de l'import-export dans l'économie du pays et interpelle les futurs candidats.

"2017 sera une année intéressante", estime Alain Rosaz, le président de la Fédération des importateurs/distributeur de la mécanique et de l'électronique (Ficime). "Nos adhérents sont des importateurs, ce qui n'est pas forcément bien vu des pouvoirs publics. L'import-export est au cœur de notre métier et il dépend des échanges internationaux. Or, on assiste à une tendance au repli sur soi, ce qui nous inquiète". Le président de la Ficime poursuit : "L'économie a besoin d'importation pour nourrir sa production. C'est un indicateur majeur de la croissance. Les secteurs que nous représentons n'ont de toute façon plus de production nationale, même si nos adhérents ont des usines de production de sous-ensemble en France". Alain Rosaz explique : "L'importation répond à la demande des consommateurs français. Elle crée de la valeur ajoutée sur le territoire et elle aide les entreprises à travailler. En ces temps d'échéance électorale, il faut que les futurs candidats en tiennent compte. Non à l'import bashing !".

 

Une très belle année 2016…

 

Revenant sur 2016, il évoque les bons résultats économiques : "Ne boudons pas notre plaisir, l'année qui vient de s'achever a été une très belle année". Les "investissements", qui représentent un des deux moteurs de l'économie avec la consommation, ont progressé de +8,1 % après deux années difficiles. "Ils ont été largement tirés par les matériels de BTP (+23,1 %) grâce au mécanisme de suramortissement Macron et à la progression liée au redémarrage des travaux de construction, comme le Grand Paris ou les infrastructures autoroutières", analyse le président. Tous les secteurs sont ainsi repartis à la hausse, comme les moteurs thermiques (+12,4 %), les activités de reconditionnement "liées au recyclage et à l'économie circulaire" (+9,5 %) ou les outillages électroportatifs et espaces verts pour professionnels (+6,4 %). Ces derniers correspondent "aux achats des artisans", précise-t-il. Du côté du grand public, les adhérents de la Ficime ont également connu un regain de croissance (+3,7 %). "Certes moins spectaculaire mais cependant soutenue et supérieure à celle de 2015", argumente Laure Fauque, la déléguée générale. Les ventes d'outillages électroportatifs pour les non-professionnels ont augmenté dans des proportions similaires (+3,4 %), "surtout portées par d'excellentes conditions météorologiques qui ont bénéficié aux espaces verts".

 

… et des perspectives prometteuses pour 2017

 

Quant aux perspectives pour les premiers six mois de l'année, la Fédération se veut optimiste : "Nous continuons sur la lancée et dans l'ensemble nous restons sur une tendance très positive de +5,7 %", renchérit Alain Rosaz. Le segment des matériels de BTP sera même le plus dynamique (+9 %), devant les moteurs thermiques (+8 %) et les outillages électroportatifs professionnels (+7 %) ou grand public (+7 %). "Nous voyons la construction qui redémarre, les communes investir à nouveau pour leurs espaces verts… Le rythme de croissance sera peut-être un peu ralenti mais restera très positif", insiste-t-il. Jean-Maris Osdoit, le président du Seimat (syndicat des importateurs de matériels de chantier), appuie : "La croissance n'est pas euphorique mais bien repartie. Le bâtiment annonce +3 ou +4 %, comme les travaux publics. La loi Macron a beaucoup joué en 2016, et nous allons revenir au-dessus de la moyenne établie sur les 10 dernières années. C'est une tendance lourde et la vision de 500.000 logements par an peut se réaliser. Le Grand Paris c'est énorme et ça a déjà démarré avec 800 M€ d'investissements et plusieurs milliards d'euros à venir. Nous sommes enfin au moment de la remontée réelle du marché !". L'année commence bien.

actionclactionfp