CONJONCTURE. Malgré la pandémie, le marché immobilier de bureaux tient bon en région, d'après une étude du groupe Seloger. Les analystes voient même l'avenir en vert, pour les acteurs qui auront misé sur la qualité.


Quelques 198.120 m² ont trouvé preneur au premier trimestre 2021 en région. Une belle performance, d'après la division bureaux & commerces du groupe Seloger, qui livre, le 24 juin, son analyse du marché. Ce chiffre est en recul "très limité" de 2% sur un an, à cause, notamment, du faible nombre de transactions supérieures à 5.000 m² en ce début d'année (seulement deux en 2021, contre cinq en 2020).

 

Selon les données du site d'annonces immobilières, les régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur surperforment même sur les cinq premiers mois de l'année par rapport à 2020, avec une augmentation de la recherche deux à trois fois plus forte que l'offre disponible. Une tendance qui n'est pas surprenante, tant la crise sanitaire a transformé l'immobilier de bureaux. A titre d'illustration de cette tendance, le site indique que quand les recherches grimpent de 59% en Rhône-Alpes, l'offre disponible ne progresse que de 31%. En Paca, la demande explose de 62% alors que l'offre disponible augmente de 25% sur la période. Les autres territoires ne sont pas en reste. En Bretagne, la demande a été multipliée par 2,8 alors que l'offre progresse de 40% et le Languedoc-Roussillon voit sa demande multipliée par 2,4.

 

Un marché porté par les PME-PMI... qui achètent

 

Il vous reste 71% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp