RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. Les pouvoirs publics viennent d'annoncer plusieurs évolutions pour MaPrimeRénov' en 2023. Poêles à granulés, isolation, rénovations globales... : revue de détail.


MaPrimeRénov' va évoluer en 2023. De premières informations avaient été distillées par le président de l'Agence nationale de l'habitat (Anah), qui gère le dispositif, mais c'est désormais officiel. Sur un plan budgétaire, le ministère annonce tout d'abord un maintien de l'enveloppe globale, fixée à 2,5 milliards d'euros pour 2023. Une rallonge de 500 millions d'euros est allouée pour renforcer les moyens de l'Anah (de quoi débloquer les trop nombreux dossiers en souffrance ?), et 200 millions sont affectés à la rénovation des passoires thermiques des bailleurs sociaux.

 

 

Soutenir les rénovations globales

 

Alors que MaPrimeRénov' (MPR) a été, à de très nombreuses reprises, épinglé pour soutenir surtout des mono-gestes, l'État acte pour 2023 plusieurs évolutions pour financer davantage de rénovations globales chez des ménages modestes.
Il vous reste 60% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp