FOCUS. La deuxième édition de l'Open club innovation de SNCF Réseau avait pour thème la maintenance prédictive. Le gestionnaire d'infrastructure est revenu sur les enjeux que représentait cette (r)évolution, ainsi que sur les solutions déjà en cours de déploiement ou en test.


Dans le domaine des infrastructures, la maintenance est un défi quotidien. Le ferroviaire ne fait pas exception. "La maintenance se voit peu car les agents travaillent souvent de nuit. Mais elle est un pilier de la performance opérationnelle de SNCF Réseau. C'est là que se joue la disponibilité du réseau, la robustesse de l'ensemble des systèmes techniques, une grande partie de la qualité de service", a tenu à expliquer Luc Lallemand, P-DG du gestionnaire d'infrastructure ferroviaire, en lançant la seconde édition de l'Open club innovation, le 24 juin 2020.

 

Plus précisément, le thème de cette matinée de conférence en ligne concernait la maintenance prédictive. Car l'enjeu n'est plus seulement de maintenir, mais "d'être capable d'anticiper les défaillances, de planifier les opérations, de minimiser le nombre de défaillances tout en exploitant pleinement le potentiel de durée de vie des installations", a complété le P-DG, qui voit dans la maintenance prédictive "une source de performance majeure" pour le groupe.

 

 

"Reconcevoir le processus de maintenance"
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp