FERROVIAIRE. Si la majorité des travaux en eux-mêmes ont été suspendus provisoirement au début du confinement, SNCF Réseau a rapidement mobilisé ses équipes et ses partenaires afin de préparer une réouverture rapide des chantiers. Focus sur quelques-uns d'entre eux et explications avec le directeur territorial Bretagne - Pays-de-la-Loire, Christophe Huau.


Le 17 mars 2020, lorsque l'heure du confinement a sonné, la plupart des chantiers en France se sont également arrêtés. La majorité de ceux qui étaient en cours sur le réseau ferré national n'ont pas fait exception. L'opérateur SNCF Réseau a cependant continué à mobiliser des agents, sous l'égide des pouvoir publics, pour permettre la réalisation d'opérations d'urgence et de maintenance nécessaires à la circulation des trains "essentiels à la Nation", notamment les trains de fret et les TGV médicalisés, à la sécurité et à la performance du réseau.

 

Christophe Huau, directeur territorial SNCF Réseau Bretagne - Pays-de-la-Loire, confirme auprès de Batiactu : "Au moment du confinement, tous les travaux ont été stoppés." Ce qui n'a pas été synonyme d'arrêt de toute activité. "Les gestes barrières ont dû être mis en place et adaptés aux différents chantiers, ce qui a demandé un temps de préparation, en collaboration avec nos partenaires. Dès la fin mars, ce travail de préparation a pu être engagé. A commencer par l'ingénierie qui a repris en télétravail, la révision des documents de sécurité, et de la coordination avec les entreprises."

 

Trois chantiers urgents et prioritaires sur le réseau national

 

Il vous reste 83% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp