SANTÉ/SÉCURITÉ. Telt, le maître d'ouvrage de la section transfrontalière du Lyon-Turin ferroviaire, a lancé dans le cadre de la Journée mondiale de la sécurité au travail un programme afin de renforcer l'encadrement de la sécurité sur le projet. Objectif : réduire les accidents du travail et même éliminer les accidents graves et mortels.


Alors que le chantier du tunnel de base du Lyon-Turin ferroviaire monte en puissance, ce sont plus de 4.000 personnes qui travailleront sur les différents sites dans les années à venir. Aussi, pour le maître d'ouvrage, Telt, la sécurité est un enjeu prioritaire, qui ne peut être "totalement garantie que si elle est conçue comme une responsabilité partagée", à laquelle chaque partie prenante doit contribuer.

 

C'est à ce propos que Telt a profité de la Journée mondiale de la sécurité au travail, le 28 avril 2022, pour présenter un nouveau programme sur le sujet, afin de renforcer "l'encadrement de la sécurité des travailleurs". Son objectif est ambitieux pour un grand projet de travaux souterrains, mais jugé "réalisable" par le maître d'ouvrage : réduire au minimum les accidents du travail, et éliminer les accidents graves et mortels.
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp