MOUVEMENT HLM. La présidente de l'USH récemment élue a décliné ses priorités, le 25 novembre, devant la presse. Elle pointe les chiffres catastrophiques des agréments de logements sociaux cette année, et demande à l'Etat de donner aux bailleurs les moyens de leurs ambitions.


L'ancienne ministre du Logement Emmanuelle Cosse, élue début novembre présidente de l'Union sociale pour l'habitat (USH), a présenté, le 25 novembre, ses priorités pour son mandat, dans un contexte d'effondrement du nombre d'agréments de logements sociaux cette année, en raison de la crise sanitaire, "mais pas seulement".

 

L'objectif d'agréments pour 2020, fixé à 110.000 unités, ne sera pas atteint, tout le monde le sait, même la ministre Emmanuelle Wargon, qui espère tout de même, comme elle le répète lors de ses interventions, "s'en approcher". Ainsi, a détaillé la présidente du mouvement HLM, à mi-novembre, le nombre d'agréments signés est de 33.000 pour cette année.
Il vous reste 77% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp