Désormais, le projet "Pyramide" a bel et bien avancé : les portes-tambours ont été remplacées par des portes avec des ouvrants plus simples. "Et l'accès belvédère est muni de deux dispositifs de contrôle de sûreté, les Bagagix implantés au centre, afin de fluidifier l'accès au musée en période de forte affluence", indique Pauline Prion, chef de projet à la maîtrise d'ouvrage du musée du Louvre.

 

actioncl