CONJONCTURE. Le secteur du logement connaît une éclaircie du mois d'août à octobre 2018 avec un redressement des autorisations de construction malgré une nette atténuation de la mise en chantier de logements individuels, comme collectifs.

Comme le révèlent les dernières statistiques ministérielles, « les autorisations de logements à la construction se redressent », avec une croissance de 1,4 % alors qu'elle était de -2,1 % au précédent trimestre. Cette hausse est surtout portée par les logements individuels qui "rebondissent de +4 %" (après -4,2 %), alors que les logements collectifs limitent les dégâts, avec une baisse de -0,2 % quand elle était de -0,8 % les trois mois précédents.

 

Sur une approche plus globale, l'année qui s'est écoulée entre novembre 2017 et octobre 2018 a vu l'autorisation de construction de 470.600 logements (en baisse de -6,4%) et la mise en chantier de 419.500 unités, marquant une augmentation annuelle de 1,5 %.

 

Les régions où sont enregistrées les plus gros volumes de construction sont l'Ile-de-France avec 81.300 mises en chantier, l'Auvergne-Rhône-Alpes (57.300) et l'Occitanie (48.600).

actionclactionfp