"Déterrer l'eau vive [...], c'est concrètement produire un îlot de fraîcheur urbain. [...] C'est aussi retisser les liens disparus de la mémoire industrielle, remotiver et ressouder les habitants autour de nouveaux paysages urbains qualitatifs et poétiques", estime la maîtrise d'œuvre.

actioncl