INTERNATIONAL. Entre le 30 septembre et le 2 octobre 2020, la visite en France du président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a été l'occasion pour la France et plusieurs entreprises de signer plusieurs contrats d'infrastructure, de montrer le savoir-faire hexagonal en matière d'aménagement, pour essayer de conquérir de nouveaux marchés dans un pays qui cherche à se développer davantage.


La visite du président kényan en France, fin septembre-début octobre, aura été fructueuse pour la diplomatie économique française et les grands groupes hexagonaux. Trois contrats d'infrastructures ont en effet été signés, et le Gouvernement a fait en sorte de mettre en avant les atouts et le savoir-faire français en la matière.

 

L'enjeu est de taille. Non seulement car la France cherche à renforcer ses relations économiques avec l'Afrique de l'Est, anglophone. Mais aussi car le Kenya ne manque pas de grands projets.
Il vous reste 72% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp