GRAND PUBLIC. À quelques jours des Journées nationales de l'architecture, le gouvernement dévoile le programme complet de cet événement exceptionnel. Depuis cinq ans, le ministère de la Culture se donne pour mission de rendre ce domaine accessible au plus grand nombre à travers les réseaux d'architecture existants et des sites patrimoniaux.

Les Journées nationales de l'architecture reviennent du 15 au 17 octobre prochains, avec pour thème "Vivre ensemble". Lancées par le ministère de la Culture en 2016, ces journées ont pour but de sensibiliser le grand public à ce domaine et ses enjeux. Cette sixième édition se veut un moment de réflexion sur la thématique actuelle du "vivre ensemble", dans un contexte toujours marqué par la crise du Covid-19. Ainsi, la pandémie et les confinements successifs imposés par le gouvernement ont bouleversé certaines habitudes de vie, voire en ont créé de nouvelles. Avec elles, ce sont aussi des inquiétudes, des interrogations sur notre monde et sur la qualité de nos espaces de vie qui ont été soulevées. La démocratisation du télétravail a poussé à repenser les logements, pour intégrer de nouvelles occupations dans ces espaces. Les parties extérieures, telles que les jardins et balcons, deviennent essentielles.

 

Un programme complet dans tout l'Hexagone

 

"Il faut, plus que jamais, favoriser la réhabilitation, le réemploi, les matériaux bio-sourcés et les cycles courts ; concevoir des lieux adaptés et flexibles, qui pourront être modifiés à moindre coût selon l'évolution des besoins et des âges de la vie ; offrir, également, des lieux d'usage communs en complément des espaces privatifs", considère le ministère de la Culture, dans un communiqué.

 

Débats, expositions, visites de chantier, projections de films, portes ouvertes, balades urbaines et ateliers pour jeune public… L'architecture est examinée sous toutes les coutures un peu partout en France. La Cité de l'Architecture et du Patrimoine, à Paris, inaugurere le 14 octobre l'exposition des lauréats des Albums des jeunes architectes et paysagistes. À Toulon (Var), un collectif propose une balade "dessine avec un architecte" sur l'art déco. En Indre-et-Loire, le château de Noizay ouvre ses portes au public pour permettre la visite de son patrimoine. Plus au sud, les Bordelais peuvent découvrir et comprendre l'architecture de la Cité du vin, cet édifice conçu par l'agence XTU.

 

Des activités pour le jeune public

 

L'agence d'architecture pluridisciplinaire Arep, partenaire de l'événement, "propose également des visites de projets emblématiques de la maîtrise de l'impact écologique", précise le ministère, à l'instar de la gare-jardin de Nîmes, "éco durable et privilégiant le réemploi", ou encore le pôle d'échange multimodal de Lyon-Perrache.

 

Pour les plus jeunes, le ministère de l'Éducation nationale reconduit l'opération "Levez les yeux", le vendredi 15 octobre prochain. Une journée spéciale sur l'architecture réservée aux classes allant de la maternelle à la terminale pour décoder le secteur sous le prisme des paysages de la ville et de la campagne. "Dans les Hauts-de-France par exemple, un circuit de découverte dans le centre-ville de Beauvais présentera l'évolution des modes d'habitation, tandis qu'à des milliers de kilomètres, à Cayenne, en Guyane, sera donnée à comprendre l'architecture traditionnelle créole dans un contexte urbain spécifique", informe le gouvernement. L'ensemble du programme de cet événement est disponible sur le site des Journées nationales de l'architecture.

actionclactionfp