ENCEINTE SPORTIVE. Le 5 novembre s'ouvrira la concertation préalable à la construction du Centre Aquatique Olympique de Saint-Denis et à la passerelle qui le reliera au Stade de France. Quatre réunions publiques sont prévues. Zoom.

C'est un équipement sportif majeur qui doit être construit pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Le Centre Aquatique Olympique sera implanté sur le site de la Plaine Saulnier à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) à deux pas du Stade de France. Une emprise de 6,8 hectares, actuellement occupée par Engie, sur laquelle s'installera un imposant édifice - "vaisseau amiral" des équipements aquatiques de tout le pays - abritant un bassin 50 mètres plus un bassin de plongeon de 26 m, et capable d'accueillir 15.000 spectateurs pendant les épreuves de plongeon, de water-polo et de natation artistique. Sa création entraînera la nécessité d'un franchissement piétonnier au-dessus de l'autoroute A1.

 

Site Paris 2024 : le centre aquatique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Site Paris 2024 : le centre aquatique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) © ®Paris 2024-Populous-Luxigon

 

Mais cette infrastructure sportive continuera de fonctionner bien après les Jeux Olympiques et Paralympiques. Elle sera même au cœur d'un quartier renouvelé et participera à son animation. Le Centre Aquatique Olympique sera ouvert au grand public, aux scolaires et à divers clubs et associations. Il servira également de centre d'entraînement pour les sportifs de haut niveau de la Fédération française de natation. Et pourra accueillir des compétitions nationales et internationales, avec une jauge ramenée à 2.500 places.

 

Grande concertation publique en ligne et en mairie

 

Afin de présenter le projet et ses utilisations futures et permettre à chacun de s'exprimer, la Métropole du Grand Paris, l'Etat, le Comité d'organisation des JO, la société de livraison des ouvrages olympiques Solideo et les collectivités locales impliquées, organisent une vaste concertation citoyenne, sur une période de deux mois. Elle s'ouvrira le 5 novembre 2018 au soir, par une réunion publique de lancement, sur les enjeux, à la mairie de Saint-Denis. S'ensuivront deux ateliers, les samedi 17 novembre et jeudi 6 décembre, sur l'accessibilité et l'insertion urbaine puis sur le développement durable et les usages du centre aquatique. Enfin, se tiendra une ultime réunion publique de synthèse des échanges, le mercredi 9 janvier 2019, à l'hôtel de ville de Saint-Denis. Dans ce cadre, la Métropole du Grand Paris a demandé à la Commission nationale du débat public (CNDP) de désigner un garant de la concertation, en la personne de Jean-Louis Laure, qui peut être joint par courriel (jean-louis.laure@garant-cndp.fr). Un dossier de concertation est d'ores et déjà en ligne, tandis que des registres sont ouverts au siège de la Métropole du Grand Paris, à l'Etablissement public territorial Plaine Commune et en mairie, afin de recueillir les observations et propositions du public.

actionclactionfp